La fidélité des utilisateurs au tableur Excel de Microsoft est légendaire, en dépit des

« Si, par exemple, vous utilisez un système pour suivre vos clients et que vous voulez amener ces données clients dans Excel pour les analyser, vous pouvez maintenant les importer sous la forme de données clients richement structurées de la manière dont vous ou votre entreprise avez défini ce qu’est un ‘client’ », indique Microsoft dans un billet daté de ce 29 octobre. Si les entreprises ont souscrit un abonnement au logiciel Power BI, Excel va automatiquement se connecter à celui-ci et toutes les données qui y auront été publiées pourront passer dans Excel sous la forme d’un type de données structurées. « S’il y a des données avec lesquelles vous voulez travailler en tant que type de données dans Excel, publiez-les simplement dans Power BI, et le reste est pris en charge pour vous et toute autre personne y ayant accès », précise Microsoft.

Partenariat avec Wolfram pour les données scientifiques

Microsoft fait passer Excel de la 2ème à la 3ème dimension

Une fonction Refresh All permet de rafraîchir les données connectées. (Crédit : Microsoft)

Parallèlement, l’éditeur d’Office étend ses types Stocks et Geography. A la faveur d’un partenariat avec l'éditeur de logiciels scientifiques Wolfram (fournisseur de Mathematica), des centaines de nouveaux types de données vont pouvoir être utilisés dans Excel. Il sera possible de compléter ses analyses avec des données connectées provenant du domaine de la chimie ou de la nutrition, d'ajouter des codes postaux, des événements historiques et même des données génétiques, pour y découvrir des modèles, leur appliquer une logique et les transformer de façon dynamique, explique Microsoft. Pour l’instant, ces fonctionnalités sont accessibles à travers un programme bêta Office Insider.