Intel a poursuivi son virage à 180 degrés en annonçant une demande plus forte pour ses processeurs Tiger Lake que ce que la société avait initialement prévu, même avec une augmentation de sa capacité de fabrication. Cependant, les bénéfices et les revenus de l'entreprise ont diminué. Le fondeur s’attend maintenant à ce qu’une centaine d’ordinateurs portables équipés du processeur Tiger Lake de 11e génération soient commercialisés d'ici la fin de l'année, et même 150 en tout si l'on inclut 2021. Cette centaine d’ordinateurs portables Tiger Lake a doublé les attentes initiales d'Intel en avril, ont déclaré les dirigeants du fondeur. Environ 40 de ces ordinateurs portables seront qualifiés sous la marque Evo, la seconde génération de PC Athena.

Intel a également déclaré qu'il dispose maintenant de trois usines capables de travailler en 10 nm et la société compte produire 30% plus de puces 10 nm que ce qui était prévu à l'origine.Tiger Lake dépasse les attentes", a rapporté George Davis, le directeur financier d'Intel. Le fondeur a toutefois enregistré des bénéfices et des revenus inférieurs à ceux de l'année dernière. Les bénéfices du troisième trimestre 2020 ont chuté de 29 % à 4,3 milliards de dollars, et les revenus ont baissé de 4 % à 18,3 milliards de dollars. Les dirigeants d'Intel avaient précédemment expliqué qu'ils continuaient à s'attendre à des bénéfices et des revenus plus élevés au cours du premier semestre par rapport au second, ce qui est cohérent avec les effets de la pandémie.

La pandémie a durement frappé l'industrie

"2020 a été l'année la plus difficile de ma carrière", a déclaré le CEO d’Intel Bob Swan lors d'une conférence téléphonique avec des analystes. Comme les consommateurs ont continué à travailler à domicile, les revenus des ordinateurs portables ont grimpé en flèche, en hausse de 16 % par rapport à l'année précédente. Les revenus des ordinateurs de bureau ont diminué du même montant. Au total, les ventes de PC ont augmenté de 11 %, et le chiffre d'affaires du groupe Client Computing de la société n'a augmenté que de 1 % pour atteindre 9,8 milliards de dollars. Intel a déclaré qu'elle avait commencé à livrer sa puce graphique discrète "DG2" pour PC, ce qui coïncide avec la laptop Swift 3x inclurait la puce Iris Xe Max. La société est également en train d'échantillonner Alder Lake, le prochain noyau "hybride" qui succédera à sa puce Lakefield, pour une expédition en 2021, ont déclaré les dirigeants.

Intel compte bien rebondir en 2021 avec une augmentation de ses capacités de production 10 nm.

Le chiffre d'affaires du groupe Data d'Intel a chuté de 7 %, à 5,9 milliards de dollars. Les revenus du Cloud ont augmenté de 15 %, mais les ventes aux entreprises et au secteur public ont chuté de 47 %, car le marché a commencé à "digérer" les récents achats, ont déclaré les dirigeants d'Intel. Ces deniers n'ont pas énormément commenté le récent accord avec SK Hynixqui a déclaré qu'il avait l'intention d'acheter les activités NAND flash d'Intel pour un montant de 9 milliards de dollars avec un paiement échelonné sur plusieurs années. M. Davis a décrit cette activité flash comme un "actif non stratégique" qu'Intel vendait pour se concentrer sur des opportunités plus fondamentales à l'avenir.